»Splendeur internationale » Éditorial

Patrick Hacikyan /

Même si parfois, la lecture du bulletin de nouvelles peut laisser perplexe, il y a pourtant autant de raisons de se réjouir, car le bonheur véritable a souvent son origine là où certains ont travaillé dur pour recevoir sa visite. Partout à travers la planète, des personnes oeuvrent à travailler en créant ou entretenant de véritables merveilles. 

Le magazine États de Splendeur est né il y a sept ans, en 2011, issu d’un site web embryonnaire lancé en 2010 et d’une émission de radio hebdomadaire sur les ondes FM de la ville de Québec diffusée à partir de 2009. Après moult collaborations, émissions de radio, reportages vidéo, et articles publiés, le magazine finit par toucher un public international en 2016, bien au delà de l’Amérique du Nord.

La raison d’être d’États de Splendeur est de mettre en valeur ces trésors emblématiques crées et entretenus par des agents dévoué(e)s, au Québec et au delà. Le sujet de ce magazine lié aux terroirs multiples est une source d’intérêt et de découverte. Grâce aux pays de la Francophonie, ses nouvelles et publications ont été diffusées à l’extérieur du Canada.

Drapeau de la Francophonie mondiale

Grâce au pouvoir de diffusion du net, plusieurs, à travers la planète, se sont penchés sur les sujets explorés dans notre modeste magazine.Après un premier intérêt modéré suscité en France et en Belgique, des liens ont été établis avec des acteurs du monde du terroir dans plusieurs pays du Maghreb, fin 2015. De fil en aiguille, l’intérêt est arrivé de la Tunisie, du Maroc et de l’Algérie, à la Suisse, le Mali, le Cameroun, le Vietnam, le Cambodge, et ensuite s’y sont mis le Sénégal, le Bénin, le Laos, la Côte d’Ivoire, le Congo, la Roumanie,Tahiti, Maurice, Haïti, des départements outre-mer comme la Guadeloupe, la Martinique, et même plusieurs pays non francophones tels que le Mexique, le Brésil, l’Australie, l’Angleterre, la Corée, et plusieurs autres. Aujourd’hui, la majorité des lecteurs et auditeurs de EDS proviennent de pays du continent Africain. Combien de merveilles s’y trouvent, et combien d’exemples d’oeuvres et de produits emblématiques y existent.
Il existe une infinité d’entreprises exemplaires à travers les 5 continents qui méritent d’être soulignés dans leur splendeur, qu’elle soit microsco- pique ou macroscopique, et peuvent être transmises aux générations fu- tures. De la même manière, vous retrouverez désormais des auteurs d’ar-ticles d’EDS provenant de l’international en plus des habituels collabora- teurs.

Le dénominateur commun qui relie toutes ces réalités différentes de part et d’autre du globe est l’innovation du terroir. En effet, beaucoup sont à l’oeuvre, en train d’extraire des véritables trésors dotés de travail et d’ingéniosité, de leurs régions et écosystèmes respectifs. Certains travaillent à produire des créations uniques en milieu urbain, d’autres le font en milieu rural. Parfois il s’agit de traditions transmises de longue date, dans d’autres cas, ce sont des nouveautés dotées d’une authenticité certaine.

Enfin, il est autant question ici de créations modestes faisant partie du quotidien, que de productions parfois plus exceptionnelles. Dans tous les cas, il est toujours une source de paix et d’espoir d’âtre témoin du travail dévoué que plusieurs effectuent.En ce sens c’est une vraie joie de mettre, à très petite échelle, la main à la pâte de ce travail collectif mondial qui crée produits régionaux, produits artisanaux, méthodes, constructions et œuvres variées faisant partie de la culture de l’humanité.

Le défi en notre époque, est de sélectionner les appendices authentiques pertinents de la culture et du mode de vie actuel et de demain. De quelle manière un produit authentique, parfois crée à petite échelle, peut il trouver son utilité dans le monde d’aujourd’hui? La réponse est dans sa capacité et pertinence à être une source, un outil de bonheur ou de qualité de vie, que ce soit soit à petite ou grande échelle. En fait, comme nous pouvons constater, il existe aussi souvent le phénomène de rareté, le caractère unique du sujet, qui lui apporte une valeur certaine, tant pécuniaire qu’au niveau de la valeur culturelle.

Une chose est certaine, la sélection naturelle fait son travail dans la définition de la splendeur réelle. Certaines œuvres, certains produits, sont vites oubliés et deviennent désuets ou sans caractère en peu de temps. D’autres, portés par leur splendeur intrinsèque, sont destinés à être appréciés d’une manière plus substantielle. Plus le temps avance, plus la splendeur contenue dans certains endroits, efforts, œuvres et produits, se révèle pour le plus grand bonheur de tous.

Suivez nous ici:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer