Place au Marché: Marché d’Aligre et Marché Beauvau

La place de Marché la plus importante de Paris.

Il existe à Paris, dans le 12ème arrondissement, une place de marché qui comprend deux marchés. C’est probablement le marché le plus actif de la capitale française. On y trouve un heureux mélange de stands de toutes ethnies, vendant toutes sortes de produits, avec en plus les classiques boutiques ayant pignon sur rue. Une visite à ces deux marchés et vous ne repartirez point bredouille, c’est assuré.

Patrick Hacikyan/

Le coeur de ce marché est le marché couvert appelé Beauvau. Ce bâtiment date de 1843, une reconstruction de l’édifice original qui fût bâti en 1779. À l’intérieur se trouvent toutes les classiques boutiques telles poissonneries, boucheries, charcuteries, fromageries et ainsi de suite. C’est là où l’on va pour aller se chercher du jambon pata negra ou un saucisson porc noir de Bigorre. Des habitués il y en a et ce, depuis plusieurs générations.

Le puits, encore au centre du Marché Beauvau.

En effet on aperçoit encore au centre de ce marché un puits fonctionnel, héritage de l’époque où l’on venait à cheval et on abreuvait ces derniers et les attelaient non loin. Parcourir ce marché pour y faire ses courses, c’est créer un temps présent qui rejoint les deux siècles précédents ainsi que le suivant, dans un acte si simple. Marchant dans ses allées, humant les parfums, demandant à un vendeur un de ses produits, ceci fait participer une personne à l’exercice du marché en ce lieu, devenu aujourd’hui le plus actif des marchés de Paris. Une petite activité devient un grand geste avec un peu de perspective temporelle. Le marché Beauvau est pour cela un lieu idéal, un bâtiment qui représente par sa fonction et son esthétique, l’archétype d’un marché Parisien. Les boutiques un peu plus recherchées qu’il abrite sont bien à leur place, sous son toît en charpente assez complexe.

Comme pour bon nombre de marchés, le lundi est jour de congé hebdomadaire. Par contre, tous les autres jours, le marché ouvre à chaque matin et ce, jusqu’à midi ou treize heures. Le marché couvert de Beauvau, lui, ouvre le matin mais aussi le soir entre 16:30 et 19:30. Bien qu’il s’y vende principalement des denrées alimentaires, on y trouve également quelques brocanteurs, où l’on peut trouver objets de toutes sortes. Le marché d’Aligre extérieur est en quelque sorte le point de jonction entre le Paris classique et le Paris multi-ethnique. Il est bon d’y voir se côtoyer gens de toutes origines et de tous horizons, convergeant autour du besoin de se procurer de quoi cuisiner et se nourrir.

On se trouvait autrefois en d’autres lieux, sur cette palace où à lieu le deuxième plus ancien marché de Paris (le plus ancien étant le Marché des Enfants Rouges). Le Marché d’Aligre était autrefois considéré comme étant à l’extérieur de Paris même. On pouvait encore, jusqu’aux années 70, goûter aux produits vendus par les fermiers qui, non loin, faisaient pousser leurs fruits et légumes réputés. Depuis la fin du 18ème siècle, le marché s’est peu à peu adapté, et on y retrouve aujourd’hui des étalages et boutiques répondant aux besoins des habitants locaux; car ce marché en a toujours été un populaire. Sa raison d’être est la subsistance de la population demeurant dans le coin. Voilà pourquoi on y trouve toujours des soldes ou encore des prix remarquables et peu onéreux. Aujourd’hui il a sa section bio, et tout le monde y trouve son compte. On y trouve même une boutique de semences, graines et grains pour, entre-autres, ceux et celles qui voudraient planter leur propre jardin et en tirer fruit certain dont ils sont un des facteurs à l’origine.

Persistant et stimulant, si vous recherchez l’atmosphère la plus conviviale des marchés de Paris, allez visiter le Marché d’Aligre en allant au métro Pointe Du Lac, sur la ligne 8. Une fois arrivés, vous pourrez vous faire apostropher sans cesse par les cris des forains, clamant les primeurs du jour. Surtout n’hésitez pas à vous faire conseiller par les vendeurs, qui pour la plupart, aiment leur métier. Si vous le voulez, s’asseoir et boire un petit café en admirant l’activité du marché, peut aussi en soi être une activité des plus inspirantes. Souhaitons à ce marché encore de nombreuses générations devant lui.

Suivez nous ici:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer