Des tendances se dessinent…#1 le cidre.





New Cider (cidre nouveau). Tableau de Thomas Waterman Wood, vers 1868

New Cider (cidre nouveau). Tableau de Thomas Waterman Wood, vers 1868

Mai 2016. Depuis maintenant plusieurs années, Québec fait souvent office de chef de file dans le monde gastronomique, des produits régionaux et du terroir aujourd’hui. Certains voient lui un baromètre situé près du flair européen, mais niché dans le nord de l’Amérique et sa culture, tout en étant en constante irrigation par le chemin de ses racines autochtones. Plusieurs tendances se dessinent ici en gastronomie, qui finissent par faire un tabac ensuite dans le monde entier. Souvent, cela se passe sans tambour ni trompette.
Trois tendances bien simples au Québec sont notées cette année au niveau culinaire. Il s’agit là de produits qui bénéficient d’un véritable coup de coeur à plusieurs tables très respectables. lire la suite (…)

Le palmarès EDS de la table du réveillon 2015-2016

Voici enfin le palmarès EDS de la table du réveillon de 2015-2016!

iconetablereveillonLe temps approche où les grands repas seront servis avec la famille et les proches. États de Splendeur vous a ainsi concocté une fois de plus, plusieurs propositions judicieuses pour un repas 5 services pour le réveillon de Noël, de la Saint-Sylvestre, ou de toute autre occasion en cette saison festive!
Ainsi vous retrouverez une page pour chaque service: amuse-gueules, entrée, plat de résistance, fromages et dessert. Une page est également réservée pour la proposition des vins, et leur accords possibles avec tous ces divers plats!
Une succulente symphonie vous attend cette année, avec la crème de la crème des produits québécois sur le marché. Nous avons spécialement choisi ces denrées pour qu’elles soient le plus accessibles possibles aux convives des quatre coins du Québec et même au delà.
Bonne découverte, et nous vous souhaitons aussi, il ne faut pas l’oublier, un temps précieux et agréable dans la cuisine, comme à table!

Palmarès de la table du réveillon 2015-2016

La Basse Côte-Nord infuse ses arômes.

Cowberry La Basse Côte-Nord infuse ses arômes dans la gastronomie de sa région. De plus en plus, les particularités de ce secteur de la Côte-Nord, sont reconnues. Elle est le far-est du Québec. Maintenant que la route s’arrête à Kégaska, et qu’elle rejoindra un jour très attendu, Blanc-Sablon, on dirait que des effluves de l’endroit parviennent jusqu’au reste du monde. lire la suite (…)

Le mondial du cidre de glace 2015.

Screen Shot 2015-02-11 at 11.21.05 PM C’est au courant de cette fin de semaine que le grand public est convié au Mondial du cidre de glace 2015! En effet du vendredi 13 février au dimanche 15 février, plusieurs cidres de glace rivalisent pour une place sur le podium des grands de ce nectar issu de l’hiver. lire la suite (…)

Campagne publicitaire pour la présence des alcools du terroir dans les épiceries du Québec.

Screen Shot 2013-11-06 at 7.04.37 PM
 Plusieurs le savent, le vin de dépanneur, même avec les nouvelles mises en marché, reste une piètre sélection dont plusieurs items peuvent être qualifiés de tord boyaux. Le permis de production artisanal de bière donne la permission de distribuer ses produits dans tous les dépanneurs et supermarchés, mais pas le permis de production artisanal de vin ou de cidre, ni de poiré ou de tout autre production d’alcool artisanal au Québec.

Ces productions sont confinées à être vendues que sur le lieu de production où dans un kiosque de marché public que le producteur lui-même louerait à ses propres frais. lire la suite (…)

Vidéo: La poursuite de: Domaine le Clos des Brumes.

Closdesbrumes_tveds

Une nouvelle installation de la série “La poursuite de” vient d’être diffusée. Il s’agit d’une visite dans le domaine d’un artisan sans pareil. Pierre Gosselin, apiculteur pastoral et hydromelier de renom nous accueille et nous instruit sur son miel, ses abeilles, ainsi que sur ces élixirs dignes de ce nom, ayant traversé le temps et l’adversité.

La poursuite de: Domaine le Clos des brumes.

Essayez ce vin.


Pour plusieurs raisons, ce vin mérite d’être essayé et encouragé.

Premièrement, il s’agit d’un des rares vignobles du Québec à posséder son propre domaine où il est embouteillé. Ensuite, il s’agit d’un des très rares vins rouges de la région à être capable de tenir la table. lire la suite (…)

Le vin de glace québécois prend de l’ampleur en Chine

La Chine, depuis plusieurs années déjà, développe un engoument certain pour les produits occidentaux. Un de ces produits phares des plus prisés est sans aucun doute le vin de glace. 

C’est au Niagara canadien du côté de l’Ontario que l’on a connu un phénomène de popularisation du eiswein issu de cette région viticole, dès le début des années 2000. En effet cette région a gagné plusieurs concours internationaux dans le domaine du vin de glace, autrefois le domaine des pays germaniques. lire la suite (…)

Le monde des eaux de vie, au Québec

Si le monde des cidreries, des micro-brasseries, des vignobles et d’autres boissons artisanales du Québec est en plein essor, celui des distillateurs n’en est qu’à s’établir, bien qu’il y en ait eu plusieurs déjà au cours de l’histoire. L’ère où l’alambic était mis au rancart semble se transformer en une ouverture du marché de la distillation pour quelques rares téméraires qui en ont eu la permission. Portrait d’une tradition qui semble vivre une renaissance en Amérique du Nord.

  Le Québec ressort l’alambic de la remise.

Festival Mémoire et racines.

Un festival qui incarne très bien l’esprit de Lanaudière. Comme plusieurs le savent, la région de Lanaudière est reconnue pour sa prolifique musique traditionnelle. C’est de là que vient le patriarche du domaine: Yves Lambert, ainsi que plusieurs groupes de renom traditionnels, et néo-traditionnels.

Il est donc normal qu’à Joliette, chef lieu de Lanaudière, un groupe de citoyens soit arrivé à la conclusion qu’il fallait faire un festival pour mettre en valeur tout le patrimoine caractéristique de la région. Plutôt que de faire un simple festival de musique traditionnelle, on a décidé d’en faire un vrai festival Lanaudois. Ainsi on rassemble plusieurs disciplines: en plus des formations musicales “trad” et “néo-trad”, on y retrouve une forte présence de l’art du conte et bon nombre de conteurs partageront leur art. Une place très importante est faite à la gastronomie, on retrouvera microbrasseries, mais aussi cidreries, fromageries, charcutiers, vignobles et autres producteurs de denrées alimentaires. De plus bon nombre de métiers anciens, et donc de confections artisanales seront disponibles. Enfin, évidemment, l’événement ne serait pas complet sans son lot de soirées de chants et danses traditionnels. Plusieurs invités proviendront de la région, mais aussi d’en dehors du Québec.

Une particularité cette année: un concours a été mis sur pied pour l’édition de cette année: vous courez la chance de recevoir la visite, toute une soirée, d’un groupe de musique traditionnel dans votre salon! Voilà un prix des plus charmants et inusités! C’est donc une édition remplie de découvertes qui vous attend cette année, au parc Bosco, à Joliette avec un pré festival, ce mercredi et jeudi, dans le centre-ville. Il s’agit de la 16ème édition de ce festival qui, de plus en plus, devient synonyme avec l’esprit lanaudois, qui est là pour rester.

Le 25 et 26 juillet 2012: pré-festival

Du 27 au 29 juillet 2012: festival principal.

Site Web