La caravane du goût.

Une excellente initiative a été mise sur pied par l’organisme Jeunes pousses: La caravane du goût. Il s’agit d’une troupe  qui fait des apparitions dans divers événements communautaires ou culturels où des familles ou enfants sont présents. Cette caravane s’est donné pour but de faire découvrir l’alimentation de manière plus significative chez les jeunes. Le tout est fait à travers une sensibilisation aux produits régionaux, du terroir, et souvent, biologiques.

Les petits sont amenés à découvrir le goût dans les aliments, à apprécier leur provenance, leurs particularités. De plus un des points importants de cet exercice est d’amener l’importance de prendre le temps de prendre un repas, et, autant que possible, de le partager en famille ou avec des proches. Il s’agit là d’une réponse pro-active à une question très actuelle. Surveillez le passage de la caravane dans les parages près de chez vous!

 

Samian se penche sur le plan nord.

Une nouvelle chanson de Samian, artiste Hip-Hop de la communauté Algonquine de Kitigan-Zibi, critique certaines dispositions du plan nord. Le plan, présenté comme un vecteur de développement du Nord, ne semble pas être calibré pour favoriser la population habitant ce même nord.

Voici donc une voix qui ose déposer un grief quand à la responsabilité de l’exercice du plan nord. Il est encourageant de voir que le point de vue autochtone n’est plus négligeable, et doit désormais être pris en considération.

Le plan nord: Samian

 

Invitation en face du Château Frontenac de la part de producteurs d’alcools du Québec.

 

Une perte pour Québec: la S.A.Q signature du Château Frontenac ferme ses portes. Cette S.A.Q. une des plus importantes du Québec, en plus de tenir les vins haut de gamme, était connue pour son comptoir “Terroirs d’Ici” qui avait pour but d’offrir une généreuse offre de produits québécois. Cette succursale était des plus importantes puisque non seulement elle offrait un service pour les habitants du quartier, mais elle était une vitrine sans pareil pour faire rayonner les produits québécois alcoolisés à l’échelle internationale via l’imposant contingent de touristes qui y passent chaque année.

Mais voilà que, rentabilité souhaitée n’étant pas au rendez-vous, on a décidé de fermer cette succursale. Bien qu’il soit compréhensible que des impératifs économiques puissent faire déménager une boutique, il est nécessaire cependant d’ajouter qu’une des responsabilités de la S.A.Q. est d’investir dans la visibilité des produits du Québec. Bien que les producteurs de nos régions ne peuvent souvent se payer une visibilité suffisante, la société d’état est en bonne position pour en maximiser la promotion.

Voilà pourquoi la population est invitée demain, samedi le 25 mars, à partir de 13 heures,  en face du Château Frontenac, en avant de la S.A.Q. signature. Une fête familiale attend ceux qui veulent supporter les producteurs d’alcool du Québec dès 13 heures jusqu’en fin d’après midi. Vous serez invités à déguster des vins et autres boissons alcoolisées du Québec. Une fête organisée pour l’occasion par l’Association des Vignerons du Québec.

La SAQ signature du Château Frontenac fermera le 16 avril. On a prévu de la déménager dans le Complexe Jules Dallaire du quartier Sainte Foy.

 

Cabane à sucre actualisée.

C’est le temps des sucres qui pointe le nez dans peu de temps.

Avec le traditionnel rituel de la partie de sucre en érablière, il se dessine une nouvelle tradition de cabane à sucre version actualisée et urbaine.

C’est à Montréal que ça se passe, dans le Vieux-Port. On a transformé un des pavillons en véritable cabane à sucre sur le fleuve, pour l’occasion. Dans cette cabane citadine, les convives prennent place à des tables communes, pour partager un repas bien convivial du temps des sucres, mais sous forme de repas gastronomique. Un excellent équilibre est ainsi atteint entre la franche joie de vivre d’une expérience de cabane a sucre, et l’excellence des meilleurs ingrédients travaillés avec minutie pour révéler les ardeurs renouvelées de l’eau d’érable à table.

Le tout est accompagné d’une musique apte à la gigue, mais résolument du 21ème siècle, avec un cru de DJ très respectable s’occupant de faire les cuillères, avec cette fois-ci, une véritable violoniste pour accompagner ce dernier. Le résultat est un happening  empreint d’une esthétique unique, caractéristique de cette tradition québécoise bien vivante.

Du 8 mars au 15 avril 2012. Mais réservez dès maintenant, c’est déjà presque complet!

La Cabane

Vidéo promotionnel