Festival Mémoire et racines.

Un festival qui incarne très bien l’esprit de Lanaudière. Comme plusieurs le savent, la région de Lanaudière est reconnue pour sa prolifique musique traditionnelle. C’est de là que vient le patriarche du domaine: Yves Lambert, ainsi que plusieurs groupes de renom traditionnels, et néo-traditionnels.

Il est donc normal qu’à Joliette, chef lieu de Lanaudière, un groupe de citoyens soit arrivé à la conclusion qu’il fallait faire un festival pour mettre en valeur tout le patrimoine caractéristique de la région. Plutôt que de faire un simple festival de musique traditionnelle, on a décidé d’en faire un vrai festival Lanaudois. Ainsi on rassemble plusieurs disciplines: en plus des formations musicales “trad” et “néo-trad”, on y retrouve une forte présence de l’art du conte et bon nombre de conteurs partageront leur art. Une place très importante est faite à la gastronomie, on retrouvera microbrasseries, mais aussi cidreries, fromageries, charcutiers, vignobles et autres producteurs de denrées alimentaires. De plus bon nombre de métiers anciens, et donc de confections artisanales seront disponibles. Enfin, évidemment, l’événement ne serait pas complet sans son lot de soirées de chants et danses traditionnels. Plusieurs invités proviendront de la région, mais aussi d’en dehors du Québec.

Une particularité cette année: un concours a été mis sur pied pour l’édition de cette année: vous courez la chance de recevoir la visite, toute une soirée, d’un groupe de musique traditionnel dans votre salon! Voilà un prix des plus charmants et inusités! C’est donc une édition remplie de découvertes qui vous attend cette année, au parc Bosco, à Joliette avec un pré festival, ce mercredi et jeudi, dans le centre-ville. Il s’agit de la 16ème édition de ce festival qui, de plus en plus, devient synonyme avec l’esprit lanaudois, qui est là pour rester.

Le 25 et 26 juillet 2012: pré-festival

Du 27 au 29 juillet 2012: festival principal.

Site Web

Pow wow de Essipit

C’est au tour du pow-wow de Essipit de faire résonner ses tambours cette fin de semaine! À l’entrée de la Côte Nord, non loin de Tadoussac, toute une festivité vous attend cette année; le comité organisateur a mis le paquet dans la programmation. Plusieurs groupes de la région sont au menu, et la tête d’affiche cette année est nul autre qu’Éric Lapointe. Les Innus de la rivière aux coquillages savent comment livrer un pow-wow des plus garnis et festifs. Plusieurs troupes de tambour, chant et danses traditionnels au menu. Kiosques d’artisanat, de nourriture, et de vêtements sur place. Des feux d’artifices et une magnifique vue seront au rendez-vous.

Du 20 au 22 juillet 2012

Lieu de l’événement : 27, rue de la Réserve, Les Escoumins
Québec. Téléphone: 1 888 868-6666

LISTE 2012 DES POW-WOW AU QUÉBEC

Les granges du Québec

Les granges font partie du patrimoine esthétique du Québec depuis le 17ème siècle. Elles sont désormais indissociables du paysage rural québécois typique. Un ouvrage vient d’être lancé par les éditions Art Global, explorant le phénomène. Il s’agit d’un livre empli de photos saisissantes et de texte relatant la réalité des granges du Québec sous ses multiples formes. Les photos sont l’oeuvre du photographe Pierre Philippe Brunet, et le texte de Jean O’Neil.

Les granges y sont explorées depuis leurs débuts en Nouvelle-France jusqu’à aujourd’hui. Les fameuses granges circulaires de l’Estrie, ainsi que d’autres granges uniques, y apparaissent. Aujourd’hui, plusieurs d’entre elles sont à l’abandon faute d’entretien, et deviennent des ruines en proie aux développeurs immobiliers de Toronto ou New York par exemple. Ces derniers se procurent les granges à petit prix, puis les démontent pièce par pièce, pour s’emparer du bois, le transporter, et l’implanter sur les murs de condos citadins en manque de cachet, décuplant ainsi la valeur de revente du logement grâce à ce bois de grange usé par les saisons.

Mais d’autres granges trouvent une seconde vie en se faisant restaurer. Certaines deviennent des théâtres d’été, tradition fort agréablee des saisons estivales du Québec. D’autres deviennent carrément des habitations ou des musés, dotés d’un cachet authentique. Souvent, les granges deviennent des ateliers, prolongeant ainsi leur vocation première. Dans tous les cas, les granges du Québec sont devenues caractéristiques du paysage rural d’une bonne partie des régions. Développées par un savoir faire ancien, d’ici, avec des matériaux locaux, ces constructions très plastiques, en bois sont là pour rester, autant que possible, on l’espère, dans le panorama de nos campagnes.

Granges du Québec

Pow wow de Kahnawake: Échos d’une nation fière.

Un des plus importants pow-wow du Québec aura lieu cette fin de semaine, non loin de Montréal, à Kahnawake, en Montérégie.

Pour ceux n’ayant jamais été à un pow-wow, celui de Kahnawake est souvent une bonne occasion pour plusieurs de briser la glace. Situé à seulement 15 kilomètres de Montréal, le pow wow est accessible via le métro angrignon où il est possible de prendre un bus pour se rendre non loin du centre culturel de Kahnawake.

Il s’agit du 22ème pow-wow officiel à avoir lieu dans cette communauté. Il s’agit sans aucun doute d’un des plus grands pow wow a avoir lieu chaque année au Québec. La plupart des événements se déroulent en Mohawk et en Anglais mais certaines activités sont traduites en Français. Plusieurs activités sont au rendez-vous, et il sera aussi l’occasion de se remplir la panse avec les mets classiques du pow-wow de Kahnawake. Ce pow-wow est une excellente occasion pour plusieurs de découvrir le territoire Mohawk de Kahnawake ainsi que l’hospitalité généreuse de ceux que l’on appelait autrefois les Agniers.

C’est donc une activité à inscrire à l’agenda pour ce samedi et dimanche. Une occasion de faire un pas de danse, puis un pas de géant dans la rencontre inter-tribale.

Territoire Mohawk de Kahnawake: directement à la sortie du pont Mercier.

info: (450) 632-8667

Liste estivale 2012 des principaux pow-wow du Québec.

info@kahnawakepowwow.com

Un nouveau marché public à Trois-Pistoles.

Ce dimanche le 15 juillet aura lieu l’inauguration du tout nouveau marché public de Trois Pistoles.

La région des Basques profitera donc de ce point central pour mettre en valeur la production locale et régionale et d’au delà. Ainsi, le Marché public des Basques entend être le lieu par excellence où seront vendues denrées fraîches et transformées, au plus grand enthousiasme des habitants de Trois-Pistoles ainsi que de ses visiteurs.

Pour l’occasion de cette inauguration du Marché des Basques, il y aura un brunch au profit du marché, ainsi qu’un encan de produits régionaux. Tous les visiteurs auront  la chance, cette journée là, de gagner un panier rempli de produits régionaux. Fait important à noter, la fromagerie des Basques y enverra son représentant, la sympathique mascotte Kwick-Kwick sera donc sur place pour vous saluer, entre 11h et 13h.

La célèbre municipalité où fût tournée la télésérie l’Héritage, aura donc désormais un véritable marché public où les visiteurs peuvent compter sur une disponibilité de produits du coin du 15 juilet au 7 octobre 2012. Auparavant, le marché avait lieu sous un chapiteau sur le site du quai de Trois-Pistoles, mais maintenant, c’est sur la rue pelletier, le dimanche, qu’aura lieu le marché. La décision a été prise pour desservir la clientèle locale, et pour rapprocher le marché du centre-ville de Trois-Pistoles. Il s’agit d’une prometteuse initiative car il s’agit d’une implantation d’un marché directement sur la rue, dans le style d’un lieu de commerce champêtre de proximité. Le marché bénéficiera de la rue fermée le dimanche, et il aura une capacité de 28 kiosques cette année. Tous les producteurs et vendeurs seront dévoués presque exclusivement aux produits régionaux.