Le monde des eaux de vie, au Québec

Si le monde des cidreries, des micro-brasseries, des vignobles et d’autres boissons artisanales du Québec est en plein essor, celui des distillateurs n’en est qu’à s’établir, bien qu’il y en ait eu plusieurs déjà au cours de l’histoire. L’ère où l’alambic était mis au rancart semble se transformer en une ouverture du marché de la distillation pour quelques rares téméraires qui en ont eu la permission. Portrait d’une tradition qui semble vivre une renaissance en Amérique du Nord.

  Le Québec ressort l’alambic de la remise.

4 thoughts on “Le monde des eaux de vie, au Québec

  1. Un très intéressant topo. Je n’aurais pas deviné que le Gibson était fait au Québec. Ça donne envie de déguster un Lalande XO. On souhaite aux nouveaux distillateurs québécois de nous pondre des belles créations!

  2. Vraiment intéressant comme topo !
    En effet la renaissance de la distillerie au Québec est une excellente chose. Et il est vraiment temps que la législation s’adoussisse pour que l’on puisse savourer des bon alchool du terroir. Pas juste du gin seagram.
    Parlant de gin….j’aimerais bien essayer le gin ungava. Mais les estie !!! Ils on volé mon idée d’aromatiser du gin avec de la camarine noire et du thé du labrador !! Je vous jure que j’y avais pensé il ya longtemps.

    Aussi ce qui serait vraiment cool c’est que les microbrasseries puissent être également des micro-distilleries. Comme ça chaque ville aurait sa micro brasserie et son whisky local !

  3. Un bon brasseur n’est pas nécessairement bon distillateur par contre…
    Mais que chaque ville ait son eau de vie locale (si elle le mérite), ça serait une situation en effet des plus souhaitables !

    • C’est vrais qu’un bon brasseur ne fait pas nécessairement un bon distillateur. Personnellement, je fais une excellente bière maison, mais mon rhum de garage n ‘est pas tout à fait au point.

      Par contre ceux qui distillent et infusent le gin Ungava font une très bonne job. Je m’en sui procuré un flacon récemment. Je suis amateur de gin au départ alors ça aide. Je trippe pas trop sur la couleur jaune un peu rebutante pour un gin à mon avis, mais au goût c’est très bien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *