Le délicieux paradoxe du Kapzak de Granby





1485204648899Quand la vie nous offre des betteraves, on fait de la borscht. Le très apprécié bistro Kapzak, de Sherbrooke, a récemment rouvert ses portes à Granby. Avec plus de deux décennies d’expérience culinaire sous le tablier, le chef-propriétaire Jason Kacprzak a relevé le défi d’une relocalisation de son restaurant qui, avec un peu de ténacité, deviendra sans doute une institution dans quelques années. Le Kapzak a crée sa niche an mariant l’héritage gastronomique polonais à la cuisine régionale de l’Estrie. Bien la fermeture du bistro à Sherbrooke en a déçu plus d’un, son arrivée à Granby fait déjà tourner les têtes au delà de cette sympathique ville.
Plusieurs facteurs ont mené à cette migration, entre autres, une hausse assez corsée du loyer sherbrookois. Il fût un temps, Montréal appréciait une institution de la cuisine polonaise, le fameux restaurant Mazurka, sur la rue Prince-Arthur. Ce fameux restaurant de Joséphine Mazurek était ouvert depuis 1963! Il a contribué à faire connaître l’expression délicieuse de classiques comme le bigos , les saucisses kielbasa ou, évidemment, les pierogi sous toutes sortes de déclinaisons. Arrivé à la nouvelle décennie en 2010, la rue Prince-Arthur est en état de désolation. Après avoir été un foyer culinaire de Montréal pendant les années 80, 90 et au début de la décennie 2000, la rue est attaquée par une hausse fulgurante de loyers, une impossibilité grandissante de se stationner dans les environs le temps d’un long repas entre amis ainsi qu’une plus forte compétition dans l’offre en restauration à Montréal. Le regretté restaurant Mazurka fermera en 2013, après 50 ans d’activité!
1024px-Herb_Polski.svgNéanmoins, le Mazurka, aidé d’autres établissements, a mis la cuisine polonaise sur le radar gastronomique du Québec. Aujourd’hui, il semble que c’est à Granby que la prochaine génération se dévoile. Dans sa nouvelle incarnation, elle s’est mariée avec la cuisine québécoise. Plutôt que de se contenter de tomber dans un cliché, le chef a opté pour l’authenticité. En effet, il a décidé d’incorporer des ingrédients non pas seulement québécois, mais provenant surtout de la région même. Ainsi, on peut déguster le lapin, le pain, la saucisse, le cidre et bon nombre d’autres denrées provenant de l’Estrie, et cuisinées de manière à les mettre en valeur, sous le sigle de l’aigle blanc couronné. Il est aussi à noter que leur carte de vins comporte plusieurs importations privées.
Une nouvelle aventure culinaire commence donc, et semble très prometteuse. Inspirée de l’Europe, et cuisinée en puisant dans le meilleur des produits régionaux, le résultat est unique. La clientèle de Granby semble ravie d’adopter cette nouvelle table. On y retrouve une cuisine de marché, évoluant avec les saisons, mais de bistro, donc assez décontractée, quoique toutefois soignée. Pour les Montréalais souhaitant goûter cette cuisine, sachez que Granby n’est pas trop loin, et est à la frontière administrative de la Montérégie, dont peut presque être considéré comme la rive sud de la métropole. Dans tous les cas, elle fait partie des détours prochains prévus pour plusieurs.

Le Bistro Kapzak
108, avenue principale, Granby, Québec, Canada
579-365-3008

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>