Le temps des citrouilles.

  En novembre, plusieurs cherchent quoi faire avec les citrouilles encore présentes sur le marché. Loin de ne servir qu’à en faire des lanternes, leur chair est polyvalente, et digne de plusieurs recettes savoureuses. 

On a longtemps poussé les recettes de toutes sortes, lorsque le mois d’octobre est terminé, pour liquider les stocks restants de cette courge saisonnière typique de l’Amérique du Nord. Elles vont de tartes à la citrouille à des mousses ou encore des  fournées de citrouille lourdement apprêtée. Mais après avoir été déçu par tarte à la citrouille après tarte à la citrouille, une conclusion semble devenue apparente: la meilleure façon d’apprêter une citrouille est dans une soupe. Une bonne crème de citrouille faite selon les règles de l’art en surprendra plus d’un(e).

Voici donc un lien vers une simple mais excellente recette de soupe à la citrouille pour ceux qui veulent profiter des dernières que l’on trouve encore sur les étalages du marché.

Recette de soupe à la citrouille

Pour ceux qui maintiennent qu’il existe une encore plus savoureuse manière de préparer la citrouille du mois de novembre, vous êtes les bienvenu(e)s de le faire dans les commentaires. En attendant, vous pourrez, cette semaine, admirer la plus grosse citrouille du Québec, qui est exposée au Jardin Botanique de Montréal. Elle vient de Sainte-Croix de Lotbinière, dans la région de la capitale. Claude Colbert, son cultivateur, spécifie que c’est la graine qui fait toute la différence. Les semences pour les grosses citrouilles sont souvent échangées entre amateurs de courge géante. Ensuite vient le soleil et l’arrosage. La citrouille pèse 740 kilos!

 La plus grosse citrouille du Québec 2012

 

2 thoughts on “Le temps des citrouilles.

  1. Ouin, moi aussi je suis souvent déçu par les tartes à la citrouille. Donc la soupe est effectivement une bonne option. Aussi dans mon cas cette année j’ai planté une variété ancestrale de citrouille algonquienne (http://www.ecoumene.com/contents/fr-ca/d15.html). Mais je n’ai pas eu de grosse récolte probablement parce que la saison est trop courte par ici et aussi parce que j’ai eu quelques problèmes de pathogènes (de l’oïdium ou ”blanc” qui a attaqué les feuilles) dans mon jardin bio. Bref je me retrouve à la fin de la saison avec 3 citrouilles pas plus grosses que des ballon de football. Mais elle sont très bonne quant même.

    Et pour la recette de soupe que tu propose en lien, je trouve que tu t’est pas forcé ben ben. Est-ce que c’est la première recette qui sort sur google ? Cuire dans l’eau, égouter, écraser…come on !
    Bon si tu veux une bonne soupe, la première chose c’est d’utiliser du bouillon pas de l’eau estie (genre bouillon de poulet bio, dans le cas du bouillon de poulet, le bio est important).
    Mais avant tout, tu fais revenir tes légumes (en commençant avec l’oignon et l’ail) dans l’huile/beurre dans un chaudron à fond épais. Tu ajoute des cubes de citrouille mais aussi carottes, patate douces, panais (pas trop) et n’importe quel autre légume racine. Là c’est important de cuire les légume pour que ça caramélise un peu (ça fait ressortir les sucres et les saveurs). Pis ensuite tu peut ajouter ton bouillon et laisser mijoter.
    Bon le gros de la jobbe est fait. Rendu là tu ajoute les épices de ton choix et tu passe au mélangeur. Pis après ben tu peux aller dans n’importe quel direction. Strait comme ça, ou ben un peu de crème 35% heu non 45%, ou ben gingembre, pâte de curry vert et lait de coco, etc.

    • Je dois seconder votre recette de potage à la citrouille. Elle est beaucoup prometteuse que celle suggérée…
      Mais pas de pâte de curry SVP! Seulement un bon pesto peut faire l’affaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *