Essayez ce vin.


Pour plusieurs raisons, ce vin mérite d’être essayé et encouragé.

Premièrement, il s’agit d’un des rares vignobles du Québec à posséder son propre domaine où il est embouteillé. Ensuite, il s’agit d’un des très rares vins rouges de la région à être capable de tenir la table. En effet, les terres et leurs vignes bénéficient du limon laissé sur ces terres par l’ancienne mer de Champlain, terres ayant été cultivées par la famille Taillefer dès le 19ème siècle.
Où sommes nous? Nous sommes à Sainte Dorothée, Laval, troisième plus grande ville du Québec. Une des dernières des riches terres agricoles du secteur a été consacrée définitivement à la noble tâche de la viti et viniculture au début des années 2000. Ces terres se font de plus en plus rares, ce que le propriétaire du vignoble décriait à l’émission J.E. où il dénonçait la convoitise immobilière sur des terres agricoles.
Malheureusement, deux jours après, un bâtiment du vignoble a été incendié de manière criminelle, endommageant bouchons et bagues. Quelques jours après cet événement, le bureau de notaire du propriétaire du domaine était proie aux flammes également. Ce deuxième incendie a causé des des dommages de plus de $ 300 000 dollars. Les deux incendies ont été déclarés criminels par la police de Laval.
Triste sort pour un des seuls domaines vinicoles de Laval et surtout, pour un des vins rouges des plus respectables du Québec.

Voilà pourquoi le mot est donné pour encourager le Château Taillefer Lafon, courez sur place vous en procurer une bouteille, ou allez au à la Maison des vins et boissons artisanales au Marché Jean-Talon, ou au kiosque de Vins et alcools artisanaux au Marché du Vieux Port de Québec, ou encore, exigez que votre succursale locale de la SAQ tienne le rouge de Taillefer Lafon. Essayez le, et vous serez agréablement surpris du caractère respectable de ce vin.

Château Taillefer Lafon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *