Dormir sur l’Île Saint Hélène, en plein hiver!


Québec a depuis plus de 12 ans son propre hôtel de glace.
Montréal trouva que c’était une très bonne idée et décida de l’adapter. C’est ainsi que naquit le Village des Neiges, qui est dans sa deuxième année d’exploitation. La fête des neiges, un événement ayant lieu à l’Île Sainte-Hélène depuis belle lurette, a décidé d’intégrer sur son territoire, un hôtel fait non pas en glace, mais en neige compactée.

L’hôtel est en fait un amalgame de différents bâtiments en neige, des quinzies. L’accueil se fait à la piscine de l’Île Sainte-Hélène, et depuis ce lieu, on se rend a pied ou en traineau jusqu’au lieu du village. Sur place, on commence par le bar de glace. Le lieu est convivial, mais manque clairement de produits québécois typés tels cidre de glace, eau de vie ou encore hydromel.

Pour ceux qui grelottent, un dôme chauffé existe sur place dans lequel vous pouvez vous enrouler dans une couverture et écouter de la musique. Il y a là de quoi se divertir à la manière de notre choix jusqu’à très tard, ou jusqu’aux petites heures du matin si c’est souhaité. Le bar de glace ferme lorsqu’il n’y reste personne.
Le restaurant, lui, est splendide, par contre, la température ne laisse point le temps au digestifs de s’éterniser. La cuisine, assurée par l’équipe de restauration de l’hôtel inter-continental, est excellente et mise un peu plus sur les produits du Québec. C’est tout un exploit de réussir à cuisiner de manière raffinée dans un environnement où il fait moins quatre degrés centigrade!

Le clou de la visite, c’est la nuit dans la chambre de neige.  Le couloir qui amène vers les chambres est en arche voutée, lui donnant des airs bien solides. On croirait se promener dans une ancienne construction, ou encore, une grotte aux éclairages inhabituels. Quelques sculptures sur neige ornent les chambres les plus belles, cependant, d’autres, pourraient recevoir davantage d’ornementations. Le plus agréable , sans aucun doute, est le réveil après le coucher sur un lit sculpté dans un bloc de glace solide. La surprise de se retrouver dans un confortable sac de couchage au dessous d’un dôme de neige, de savoir que malgré le froid dehors, il fait bon dans la chambre blanche où l’on se trouve.

Très agréable également, de se réveiller avec un chocolat chaud. Par contre, un seul bémol, l’heure du réveil et du check out est à 9:30 am, ce qui est un peu trop tôt. Malgré cela, l’expérience de dormir dans un hameau de neige compacte en vue du superbe skyline de Montréal, aura été des plus agréables, et tout un défi en même temps.  Au retour dans la civilisation, le chauffage semblait beaucoup trop élevé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *